Inhalation directe ou indirecte : différences et nuances

Publié le : 09 février 20214 mins de lecture

Déjà, si vous ne faites que débuter dans l’usage de la cigarette électronique, vous devez choisir le bon matériel au préalable. En outre, il est de rigueur de définir votre profil de fumeur pour trouver le bon rythme de vapotage qui vous correspond. Il est d’abord nécessaire d’illustrer les différences entre inhalation directe ou indirecte

L’inhalation indirecte, qu’est-ce que c’est ?

Pour choisir entre inhalation directe ou indirecte, il faut en connaitre les dissemblances. La première chose à faire est de comprendre ce qu’est l’inhalation indirecte. Cette pratique est aussi connue comme étant le « Mouth to Lung ». C’est une technique de tirage que les fumeurs de cigarettes traditionnelles connaissent. Elle est également connue par ceux qui optent pour la cigarette électronique. Elle se fait en deux étapes. La fumée arrive dans la bouche pour y rester quelque temps avant de se diriger vers la cage thoracique et donc, vers les poumons.

Cette méthode est à adopter si vous fumez et que vous désirez limiter les dégâts du tabac sur votre organisme. Ce faisant, cela demande un matériel adapté. Il est nécessaire d’avoir une batterie ayant une puissance avoisinant les 30W. Cette technique d’inhalation ne demande pas beaucoup de puissance, car le but est d’avoir de l’eau tiède et pas chaude. Vous avez aussi besoin d’un clearomiseur avec une résistance au-dessus de 1ohm, ce qui permet de restituer les arômes.

Qu’est-ce que l’inhalation directe ?

Vous ne savez pas encore que choisir entre inhalation directe ou indirecte ? Apprenez-en plus sur l’inhalation directe au préalable. Il s’agit ici d’une technique qui est réservée aux vapoteurs experts. Elle est semblable à la méthode utilisée par les fumeurs de chicha. Avec cette inhalation directe, la fumée ne passe pas par l’étape où la fumée est conservée en bouche. Elle va de suite vers les poumons et c’est une méthode qui est différente de celle faite avec la cigarette. Cette méthode n’est pas recommandée aux vapoteurs débutants. Ces derniers ont besoin d’une période transitoire avant de pouvoir s’adapter à cette technique de vapotage. L’inhalation directe donne une quantité notable de vapeur tant à l’expiration qu’à l’inspiration.

User du bon outil pour l’inhalation directe

Comme pour l’inhalation indirecte, vous devez aussi avoir un matériel adéquat pour l’inhalation directe. Néanmoins, sachez que vous avez besoin d’une batterie bien plus puissante avec une puissance de 200W, voire plus. Il est aussi nécessaire d’avoir un clearomiseur subhom avec une résistance en deçà de 1 ohm. Il vous faut encore un drip tip large et court pour avoir plus de vapeur. Que ce soit pour une inhalation directe ou indirecte, privilégiez le meilleur matériel afin d’éviter les problèmes de toux.

Plan du site